prenons des exemples

Publié le par la pomme

je t'ai dit il y a peut être quelques semaines que je pourrais faire une sorte de stage dans une commune. tu ne m'as jamais demandé pourquoi je ne le fais pas finallement, si je me suis renseignée, où çà en est ? non tu as oublié.

ton frère, tes amis, tes parents, j'ai l'impression que tu ne t'intéresse pas à leur vie. tu les appelles quand je te le dis, tu bosses avec ton frère et tu ne penses même pas à lui demander des nouvelles de son déménagement ou de sa famille, sauf si il t'en parle spontanément.

peut être que tu as toujours été comme çà. peut être que tu n'as pas changé. alors peut être que je ne supporte plus cette distance que tu as avec les gens. et comme je sais que tu penses qu'on ne peut pas changer, à quoi bon !

tu fuis les problèmes. si tu sens qu'on va à la confrontation, tu fuis. je ne pense pas que la confrontation systématique soit une bonne solution, mais je suis persuadée que la fuite ne résoud rien voire fait empirer les situations.

ce que je voudrais ? que tu te poses 5 minutes sur ce que tu veux vraiment dans la vie, dans notre couple, dans notre famille, et que tu passes le reste de ton temps à te battre pour, au lieu d'attendre que le temps tasse les conflits, que les problèmes se résolvent seuls, que j'oublie. tu sais même si çà marche ponctuellement, çà pourrit mon envie. alors que peut être qu'en fait de compte le problème il est là, et il est moisi depuis plusieures années parce que tu n'as pas voulu l'affronter.

moi, je ne veux pas la fin de notre histoire. je ne peux même pas l'envisager. ce serait une connerie. ce que je sais c'est que si on ne se rabiboche pas avant la naissance de notre deuxième, on court droit au divorce dans les trois ans. pourquoi ? parce que dans quelques mois, on aur plus le temps d'en parler, je n'aurais plus le temps d'y penser (ce que tu attends peut être inconsciemment) parce qu'il y aura deux enfants. et parès je retrouverais peut être du boulot, et le quotidien nous prendra tout (ce que tu attends peut être inconcsciemment). et puis un jour, toi ou moi, on rencontrera quelqu'un qui saura nous écouter, nous aimer, nous séduire, nous découvrir, nous émouvoir et nous intéresser ou simplement on sera devenus de tels inconnus que même la colocation en bonne entente ne sera plus possible, et ce sera fini ! et ce n'est pas du tout la vie que je rêve pour notre fmaille mais peut être dois-je arrêter de rêver. peut être qu'entre nous deux ce ne sera jamais possible. peut être que tu as raison et qu'on ne change pas ce que l'on est.

je concluerais en espérant que nous saurons faire des efforts pour essayer avant d'en venir à renoncer !

Publié dans rezdechaussee

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article