et si tu me trompais ?

Publié le par la pomme

Je suis partie dans un délire parano cette nuit. tu es rentré d'une journée entière de réunion avec un air tellement heureux ? épanoui ? enfin en opposition avec l'effet qu'ont d'habitude ces longues réunions sur ton attitude. et là, j'ai commencé à mouliner des sales histoires dans ma tête. tu me trompes avec une autre femme. pendant que tu dis être en réunion fleuve, tu t'envoies en l'air avec une autre. cette nuit, mes réflexions sont même allées plus loin, elle est enceinte de toi. vous allez avoir un enfant ensemble. en plus, tu avais ton téléphone dans la chambre qui a bipé 2, 3 fois. alarme de fin de batterie, m'as tu dit, j'ai imaginé qu'elle cherchait à te joindre ou qu'elle t'envoyait des textos d'amour pour ton réveil.

je suis quasiment certaine que ce sont des délires. quasiment. je ne te vois pas faire çà. mais bon, plus d'une et plus d'un sont tombés de haut. ceci expliquerait ton attitude distante, le fait que notre relation qui s'étiole semble d'indifférer. tu pourrais être tombé dans le panneau de l'adultère te sentant délaissé par moi et attiré par une femme séduisante. c'est possible que tu sois tombé dedans et que tu ne saches pas ou ne cherches pas à te sortir de là. te disant que c'est de ma faute, que je te repousse alors...

je suis quasiment certaine que ce sont des délires, mais ces délires m'ont mis le doute. par acquis de conscience, j'ai fouillé dans tes mails, je n'ai évidemment rien trouvé. à l'occasion, je regarderais dans ton téléphone? je te poserais peut être la question même si je sais pertinemment que, si c'est le cas, tu ne me diras pas la vérité !

c'est dommage ou c'est cocasse. cela concorde avec une bonne résolution que je m'étais faite dans la journée. alors que je faisais les courses au super marché à l'heure des retraités, j'ai entendu une femme se plaindre de ci, de çà à une personne de sa connaissance qu'elle avait croisé par hasard. 2 allées plus loin, je revois cette même femme se plaindre à une autre personne, alors que celle-ci se plaint également ! et là, je me suis dis : stop les jérémiades. il faut que j'arrête de tomber dans ce travers, personne n'y trouve son compte et ce n'est pas comme çà qu'on attire l'attention de la sympathie. j'avais donc abordé la fin de journée plutôt optimiste jusqu'à tomber sur ton visage épanoui !!!

A suivre donc...

Publié dans rezdechaussee

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article