reconversion

Publié le par la pomme

comme probablement la plupart des gens, je me pose des questions sur ma possible reconversion. pourquoi ? parce que mon métier ne me passionne pas plus que çà même si je compte 10 ans d'expérience dedans. d'ailleurs je me dis que ce serait bien con de tout metre à la poubelle pour partir sur autre chose mais comme j'ai encore quelques années de boulot à tirer, faut voir où je veux aller... je me pose aussi la question parce mon métier est difficilement compatible avec une vie de famille, du moins je ne souhaite pas ne voir mes enfants que 1 heure par jour, et encore en speed et juste pour la bouffe et le bain.

donc, je réfléchis à ma reconversion ! tout y passe. aujourd'hui, je suis tentée par éducatrice jeunes enfants. çà a l'air bien s'ocupper de gamins de moins de 7 ans, les accompagner dans leur éveil, bosser dans une crèche par exemple, why not ? je dis çà et en même temps j'en sais rien.

çà me lasse de penser à ça, le sujet me revient constamment en tête et en résumé je n'avance pas. j'ai 1 an devant moi avant de recommencer à bosser et régulièrement je me repose des questions existentielles : pour faire quoi ? et en attendant ? faire quoi ? alors, je rêve : je me vois me reconvertir en eje, écrire des bouquins reconnus comme dolto, devenir une référence sur le sujet de l'éveil des ejeunes enfants et faire une carrière de dingue dans ce milieu. écrire des articles, animer des conférences, faire des recherches sur ce sujet.

à chaque fois que je pense à un autre métier, je dérive dans des délires, des évolutions irréalistes et je crois que c'est plus elles qui me motivent, que le sujet lui même.

là, tout de suite maintenant, je voudrais me glisser sous la couette et m'endormir devant une connerie à la télé en mangeant des chips et en buvant du coca. la grande forme quoi !

c'est comme mon "rôle" de mère. je le rêve. je me vois avec plusieurs enfants ou la maison ouverte à tous les amis de mes enfants et faire avec eux des gâteaux, de l'art plastique, des jeux dans le jardin, bref, je m'imagine en super animatrice... mais au bout de 2H avec ma fille, je la rends bien volontiers à son père, heureuse de pouvoir rester à rien faire. y a t'il un psy à 2 balles pour m'expliquer pourquoi je ne fais que rêver ma vie au lieu de la vivre ?

pareil pour m'occuper de la maison. je passe mon temps à recenser dans les différentes pièces ce qu'il reste comme finitions à faire, comme truc à ranger, etc. et quand j'ai du temps, c'est à dire tout le temps, je m'avachis devant la télé sans plsu aucune envie de faire quoi que ce soit ! je me rassure en me disant que nous sommes sûrement tous comme çà mais que moi, j'ai le temp d'y penser j'aurais le temps de faire les choses que je rêve, et le manque de courage est d'autant plus criant !!!

Publié dans rezdechaussee

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article